À Marseille, les salariés de cette crèche travaillent sans être payés – Journal La Marseillaise

72 salariés n’ont toujours pas perçu leur salaire de décembre. Ils ont entamé un mouvement de grève tout en assurant l’ des enfants. La Ville, qui finance en partie les places de , a demandé l’organisation d’un comité de pilotage.

« Nous sommes très inquiets, parce que l’on sait qu’il y a 73 salariés qui ne sont pas payés et des organisations familiales qui dépendent de l’issue de la situation », déplore ce papa d’un petit blondinet de 18 mois, accueilli depuis septembre dernier dans la crèche associative Balou du cours Julien. Une des trois structures sur Marseille, dont les salariés n’ont toujours pas perçu leur salaire de décembre et continuent malgré tout d’accueillir les enfants, tout en observant depuis mercredi un mouvement de grève illimité avec le soutien de la CFDT.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This