À Revel, une nouvelle association vient en aide aux parents en situation de fragilité – actu.fr

Leila Raiss et Jennifer Gauthier, éducatrice dans la , ont décidé de prendre les choses en main et de créer une structure qui viendrait en aide aux , quel que soit l’âge des enfants. « Nous voulons être un lieu d’ pour et familles, rompre l’isolement et être un lieu de support, un lieu de ressource… Nous voulons répondre aux besoins des parents quels que soient l’âge des enfants et leurs problématiques », poursuit Leila Raiss.

Cette musicothérapeute revéloise a constaté de nombreuses demandes pour ce genre d’accompagnement et finalement peu de réponses quand les enfants atteignent un certain âge : « À partir de 6 ans, c’est plus dur de trouver une structure pour aider et accompagner les familles », déplore-t-elle.

Celle-ci s’adresse aussi aux familles, enfants, adolescents, personnes en situation de handicap physique ou mental ou de fragilité économique ou sociale. Addictions, autisme, schizophrénie, boulimie… Autant de cas où l’Asap se propose d’accompagner patients et familles : « Nous voulons aider toutes les tranches d’âge, enfant comme adulte », précise Leila Raiss, responsable de la communication de l’association Asap.

L’association pour le soutien et l’accompagnement de la parentalité en situation de fragilité, dit Asap. C’est le nom de cette nouvelle structure associative revéloise, créée au mois d’août, qui veut venir en aide aux parents en difficulté.

On va proposer un groupe de parole pour les parents chaque semaine et mettre en place des permanences chaque mardi de 18 h 30 à 19 h 30 et samedi de 9 h à 12 h dans la salle 9 de la maison des associations de Revel. Nous sommes en contact avec des intervenants comme des psychologues mais on veut avant tout connaître les besoins des parents avec ces groupes de parole.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.