Alençon. À la crèche, la langue des signes pour s’exprimer au plus tôt

« Ils sont dans une période où ils n’arrivent pas à parler alors qu’ils ont plein de choses à dire, assure Muriel Cordeiro. Communiquer grâce à des gestes permet de limiter la frustration. »Surprise, ce jour-là : Éloi, 13 mois, écoute Annick Roussel chanter. À la fin de la chanson, il tape la paume de sa main avec les doigts de l’autre main. Le signe est un peu approximatif, mais les auxiliaires de puériculture reconnaissent le geste. Annick reprend alors la chanson. Éloi a le sourire jusqu’aux oreilles. Il a exprimé une envie. Elle a été comprise. Un facteur d’épanouissement pour un enfant de son âge.

 

Elles ont ciblé une trentaine de gestes pour exprimer les besoins du quotidien – avoir mal, boire, pipi, caca, c’est interdit, chanter, chaud, dormir, eau, encore, froid, jouer, livre, maison, maman, papa… – qu’elles utilisent avec tous les enfants accueillis à la , même ceux qui n’ont que quelques mois.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.