APL et CAP Petite enfance : la colère des professionnels | Lien Social

Autre annonce fortement décriée, celle de la secrétaire d’État à l’égalité hommes-femmes Marlène Schiappa, concernant une « innovation » consistant à délivrer aux jeunes un CAP (NDLR : récemment réformé pour devenir « CAP Accompagnant éducatif petite enfance » à la rentrée) à l’issue d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). Une mesure qu’elle souhaite cibler plus particulièrement pour les jeunes mères sans qualification. La Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants (FNEJE) a aussitôt fait part de son « indignation » face à ce qu’elle considère comme une nouvelle démonstration « de l’ignorance des enjeux de l’accompagnement des jeunes enfants et de leurs dans notre société ».

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This