Après les fusions d’EPCI, la compétence « petite enfance » entièrement reprise dans les deux tiers des cas

 

Poursuivre ou restituer aux communes des compétences exercées par les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), issus des fusions de 2017, dans les champs petite enfance, enfance-jeunesse, jeunesse et soutien à la parentalité ? Alors que les nouvelles communautés ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour harmoniser leurs domaines de compétences, un sondage de Territoires Conseils / AdCF révèle les premières tendances. La reprise de la compétence « petite enfance », globale dans 68% des cas, traduirait « l’attachement à maintenir et développer une politique de services aux jeunes familles favorable à leur attractivité ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.