Assemblée nationale: une crèche pourrait voir le jour début 2018 | FranceSoir

Selon les informations rapportées par le Journal du Dimanche (JDD), l’Assemblée nationale pourrait prochainement accueillir une . Elle devrait voir le jour dès le début de l’année 2018.

Au total, selon l’Observatoire national de la de la Cnaf (données 2014), l’offre d’ des enfants de moins de trois ans a progressé, avec 56,1% de capacité d’accueil cette année-là.

Cette fois-ci, le sujet avait fait l’objet d’un amendement déposé par la France insoumise (FI) qui avait finalement été rejeté. Cette nouvelle constitue donc un grand pas en avant pour la députée Clémentine Autain, signataire de cet amendement. « Je suis très contente que ce problème ait été entendu », a déclaré l’élue avant de mettre en garde: « Il faudrait surtout que les frais de garde d’enfants soient inclus dans l’IRFM (Indemnité représentative des frais de mandats, NDLR), car cette crèche ne va servir qu’aux députés d’Ile-de-France ».

D’après les premières informations divulguées, le questeur serait actuellement à la recherche d’un prestataire pour évaluer les besoins « au vu notamment de la nouvelle composition de l’Assemblée, plus jeune ». Pour rappel, cela fait des années que le sujet est mis sur la table, sans pour autant avoir abouti. La première réclamation avait été faite en 1991 par Ségolène Royal et la dernière, elle, remonte à septembre dernier.

La nouvelle devrait en réjouir plus d’un. Alors que certains députés ont parfois du mal à faire garder leur(s) jeune(s) enfant(s), l’Assemblée nationale pourrait bientôt compter en son sein une crèche. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le député LREM Florian Bachelier au Journal du Dimanche (JDD): « J’y travaille activement depuis juin », a-t-il notamment affirmé précisant qu’elle devrait voir le jour dès le début de l’année 2018. Pour lui, il s’agirait d’un « symbole sympathique ». Il espère donc que cet espace, s’il existe, sera accessible « aux habitants du quartier en plus des élus, collaborateurs, et fonctionnaires de l’Assemblée ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.