Baisse de la natalité: où sont passés nos bébés? – L’Express

En 2017, le taux de fécondité du pays est tombé à 1,88. Le début de la fin de l’exception française ?
C’est décidé : Julien et Laura n’auront qu’un enfant. Tous les deux n’ont encore que 28 ans, mais, à les entendre, leur décision est « ferme et définitive ». Lui, technicien en informatique, n’a eu ni frère ni soeur et, dit-il, « n’en a jamais souffert ». Elle, diplômée en droit, est issue d’une fratrie de quatre, mais n’a aucune envie de reproduire le modèle familial. « Avant de devenir mère, je dois d’abord trouver un poste stable. Après, j’ai envie de vivre à Paris, où les loyers sont tels que nous ne pourrions pas le faire avec une famille nombreuse. »

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.