Bilan des créations de places : des progrès, mais le compte n’y est pas encore

 

Au 31 décembre 2013, 60.705 places avaient ainsi été installées au titre du PGSA, pour 85.383 notifiées pour la période 2007-2014 et 76.852 autorisées sur la même période (soit un taux de réalisation de 71% des places notifiées). Les places installées se répartissent en 30.251 en Ehpad, 22.059 en Ssiad (services de soins infirmiers à domicile), 5.285 en accueils de jour et 3.111 en hébergement temporaire.

Le premier de ces plans est le plan Solidarité grand âge (PSGA), complété par le plan Alzheimer. Le bilan au 31 décembre 2013 confirme le déséquilibre dans les créations, au profit des places d’Ehpad et au détriment des autres types de structures, malgré les différentes initiatives mises en œuvre pour tenter d’y remédier.

La loi a en effet confié à la CNSA le suivi de l’exécution des plans nationaux de création de places nouvelles en ESMS à destination des personnes âgées et des personnes handicapées, financés par l’assurance maladie.

Le 8 juillet, le conseil d’administration de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) n’a pas seulement accueilli Laurence Rossignol – la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie – pour un point sur le projet de loi Vieillissement et un exposé sur la situation des services d’aide à domicile (voir notre article ci-contre du 11  juillet 2014). Il a également été l’occasion de dresser un bilan des créations de places en établissements et services médicosociaux (ESMS) au 31 décembre 2013.

PLF 2018 – Réserve parlementaire, dotations d’investissement, communes nouvelles… En commission, les députés adoptent de larges ajustements

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.