Comment Blanquer veut transformer l’école maternelle – Challenges.fr

 » La maternelle est une locomotive pédagogique pour l’ensemble de notre système scolaire.  » Dans un entretien à Ouest France, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, développe ses ambitions pour penser l’école maternelle de demain. Et pour préparer les assises de la maternelle qui se tiendront en mars, le ministre s’appuie notamment sur l’expertise de Boris Cyrulnik, un neuropsychiatre spécialiste de la .

L’objectif affiché par Jean-Michel Blanquer est ambitieux : faire de la maternelle « l’école de l’épanouissement et du langage ». Il veut notamment faire de la maternelle « le moyen d’acquérir un vocabulaire riche, qui aura un impact important sur la réussite à l’école élémentaire et en cours préparatoire ». Un élément d’autant plus important que, dans cet entretien à Ouest France, Boris Cyrulnik précise qu’un « enfant qui maîtrise un très grand nombre de mots, c’est un enfant qui va savoir établir une relation, contrôler ses pulsions, et a fortiori mieux se sociabiliser. »

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This