Boris Cyrulnik: «Un bébé est très facile à réparer» 

Le neuropsychiatre, nommé à la tête d’une mission sur la petite enfance par le président de la République, explique les enjeux de son travail.Après avoir présidé, en 2018, les Assises de l’école maternelle, Boris Cyrulnik vient de se voir confier par Emmanuel Macron la mission de «penser» l’accompagnement des 1 000 premiers jours de l’enfant, une période fondatrice dans le développement des tout-petits. La commission d’experts qu’il préside rendra ses travaux en janvier. «Un bébé est très facile à blesser, mais il est aussi très facile à réparer», explique le neuropsychiatre, qui a vulgarisé le concept de «résilience». Pour lui, «la protection des enfants commence avant la conception». Et l’État a une responsabilité et un rôle à jouer…

Source : Boris Cyrulnik: «Un bébé est très facile à réparer» 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.