Comment Buzyn s’appuie sur les réseaux sociaux pour promouvoir les 11 vaccins obligatoires

Agnès Buzyn est prête à livrer bataille. Alors que l’entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires (au lieu de trois) sera effective à partir du 1er janvier pour les enfants nés en 2018, la ministre de la Santé sait les difficultés qui l’attendent. Car la mesure est loin de faire l’unanimité au vu des nombreux détracteurs qui s’y opposent. Ainsi, selon un sondage paru en juillet dernier, 56% des Français ne sont pas favorables à cette mesure.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This