CABEnfant : Confinement, Activités et Bien-être des Enfants

Comme dans de nombreux pays du monde, les français vivent une situation inédite : le confinement visant à limiter la propagation du Covid-19. Ce confinement vient bouleverser la vie des familles. Les causes du confinement, la pandémie, peuvent être source de stress, d’inquiétudes et de troubles psychiques (Brooks et al., 2020; Perrin et al., 2009). Source d’isolement social et de perte de contrôle sur son quotidien, le confinement peut également amener des difficultés psychiques. Dans une large enquête nationale en Chine, Qiu et al. (2020) ont ainsi mis en évidence un certain nombre de troubles psychiques, notamment des troubles paniques mais aussi des syndromes d’anxiété et de dépression consécutifs aux mesures de confinement destinées à lutter contre le Covid-19. Cependant, les données de cette étude ne permettent pas de connaitre le vécu de la situation par les enfants ni d’en voir les effets sur leurs comportements socio-émotionnels. Pourtant, dans le contexte d’une pandémie précédente, Stevenson et al. (2009) avaient évoqué que « la fermeture des écoles et autres stratégies de distanciation sociale [perturbent] les routines des enfants. Le niveau de stress familial est susceptible d’augmenter lorsque les parents ne peuvent pas travailler, que les enfants sont à la maison et que les proches sont malades » (p.258). Certaines pratiques et activités peuvent néanmoins aider à réduire le stress des enfants (Coholic, 2010; Morales Rodríguez et al., 2016; Perry-Parrish & Sibinga, 2014).

L’objectif de la présente étude est d’explorer les comportements socio-émotionnels des enfants en lien avec le vécu parental, les activités quotidiennes et l’organisation des familles pendant la période de confinement.

Pour ce faire, un questionnaire évaluant les activités quotidiennes (dont le maintien des liens sociaux) et les activités numériques, les comportements et émotions de l’enfant, le vécu de la situation par le parent et recueillant des informations générales, est proposé à des parents d’enfants de plus de 5 ans. Ce questionnaire est complété en ligne de façon anonyme.
Le lien vers le questionnaire en ligne est diffusé par les réseaux sociaux, professionnels et scolaires.

https://enquetes.univ-lille.fr/index.php/952661?lang=fr


Les parents qui le souhaitent peuvent accepter d’être recontactés afin de compléter à nouveau le questionnaire trois à quatre semaines plus tard, en laissant les coordonnées de leur choix. Ce projet a été déposé au registre des traitements de l’université de Lille sous le numéro 2020-79.
Pour plus d’information dpo [at] univ-lille.fr
Les résultats de la présente étude permettront de mettre en évidence les éventuelles difficultés rencontrées par les familles, les enfants en particulier, ainsi que les circonstances ayant pu avoir un effet favorable sur la réduction des effets négatifs du confinement sur les comportements socio-émotionnels des enfants. Cela pourrait permettre la mise en place des
accompagnements spécifiques à l’issue de la période de confinement afin de prévenir les effets à long terme.

Marie Danet, Maitre de conférences en psychologie
marie.danet [at] univ-lille.fr

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This