« Ces pleurs qui nous lient », dernier opus de Préparons demain – Le Télégramme

Les pleurs des tout-petits restent un domaine méconnu. Le nouveau film d’Anne Jochum pour Préparons demain aide à lever le voile.Les pleurs des bébés et des enfants ont toujours été une source de vives préoccupations et d’incompréhensions pour les adultes (parents, experts ou encore professionnels de la petite enfance). Nombre d’entre eux se sont un jour demandé comment réagir. Faut-il réconforter systématiquement l’enfant ou l’ignorer, le laisser sur un transat ou le prendre dans les bras, considérer ces pleurs comme le signe d’une immaturité, d’une souffrance physique ou d’un « caprice » ?

Source : « Ces pleurs qui nous lient », dernier opus de Préparons demain – Carhaix – Le Télégramme

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This