Coronavirus. Elle alerte sur le manque de protection dans les crèches

Elle a choisi de laisser la structure ouverte « pour accueillir les enfants de parents qui continuent à travailler ». Élodie Pantzer a ouvert une micro-crèche à Melrand, près de Pontivy, en janvier dernier. Elle accueille des enfants de quelques mois à 2 ans et demi. Malgré le confinement, elle avait le droit de rester ouverte en accueillant moins de dix enfants. « Mais pas l’obligation, j’aurais pu fermer. »

Source : Coronavirus. Elle alerte sur le manque de protection dans les crèches

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This