Coronavirus. Le blues des Atsem à Rouen, relégués au ménage dans les écoles maternelles – Paris Normandie

« Depuis le déconfinement, depuis le retour d’élèves en classe, on ne fait plus ce pour quoi nous sommes formées », confie sous le sceau de l’anonymat une « Atsem », ou agent territorial spécialisé des écoles maternelles. Pour la très grande majorité des femmes, ces personnels municipaux sont censés, après avoir eu au moins un CAP « accompagnant éducatif petite enfance », aider les enfants dans l’acquisition de l’autonomie, assister les enseignants dans la préparation et l’animation des cours, encadrer les enfants pendant les repas. Mais à ces volets au contact avec les enfants, les protocoles sanitaires remaniés depuis le 11 mai et le 22 juin 2020 ont surtout laissé la place à d’autres missions : l’hygiène des enfants, l’entretien des locaux et des matériels de classe.

Source : Coronavirus. Le blues des Atsem à Rouen, relégués au ménage dans les écoles maternelles – Société – Paris Normandie

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This