Covid-19: Assistantes maternelles, les invisibles de la crise | Le HuffPost

“C’est quoi la journée de Martine?”, demandait François Ruffin, le 24 juin lors de la présentation d’un rapport d’information à l’Assemblée nationale. 43 propositions pour revaloriser les métiers dits “du lien”. Pendant ce temps-là, Le HuffPost s’est demandé: “C’est quoi la journée d’Élisa?” Assistante maternelle, elle aussi fait partie de ces professions auxquelles le député LFI, allié pour l’occasion au député LREM Bruno Bonnell, veut venir en aide.Après sa mobilisation pendant la crise sanitaire, Élisa aimerait juste une chose: exister. Des salaires allant de 3,5 à 4,5 euros net de l’heure. Des parents qui appellent: “C’est combien?” “Ceux-là se trompent de métier, je crois, ce n’est pas le bois de Boulogne en fait”, s’amuse d’un rire un peu jaune Élisa. Un salaire misérable et surtout des clichés qui collent dur à la peau souvent féminine des “assmat” comme on les appelle.

Source : Covid-19: Assistantes maternelles, les invisibles de la crise | Le HuffPost

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This