Crèche trilingue : le concept fait des petits et s’exporte à l’étranger

En septembre prochain, la Hola Baby première du nom soufflera ses quatre bougies. Crèche ? Maison-mère désormais, s’il vous plaît ! Car depuis le début de ce pari professionnel, de l’eau a coulé sous les ponts. La marque Hola Baby a été déposée. D’autres structures calquées sur le même concept ont vu le jour. Deux à Terville pour commencer, et une en cours de réalisation à Basse-Ham. « Hola Baby est la seule crèche trilingue de tout le Grand Est, s’amuse sa directrice. Et la troisième de France ! ».

Malgré certains tourbillons, le courant a été bel et bien été favorable à Sonia Muller, la jeune entrepreneuse. La Tervilloise a su convaincre nombre de intéressées par son concept de garde d’enfants. Soit une véritable immersion aux pays des langues étrangères. Ici, on parle français bien sûr, mais aussi anglais et espagnol.

Sollicitée par de grands noms de la profession, des réseaux en France mais aussi à l’étranger, Sonia a décliné les propositions facilement lucratives. Et imaginé à sa manière un développement au-delà des simples frontières mosellanes. « Un développement à taille humaine. Dans toutes nos crèches, on privilégie le contact familial. Et cet esprit, on entend absolument le garder », affirme-t-elle.

Des coups de fils sont passés, des mails échangés. Et le résultat paie.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This