Crèches: « Ce n’est pas aux parents de payer pour une place qu’ils ne peuvent pas ou ne souhaitent pas utiliser»

Environ six crèches sur dix ont rouvert la première semaine du déconfinement, avec dix enfants maximum et dans le respect de «strictes conditions sanitaires», a dit ce vendredi la secrétaire d’Etat Christelle Dubos, annonçant qu’une aide serait versée aux structures pour les places qui restent vacantes.

Source : Crèches: « Ce n’est pas aux parents de payer pour une place qu’ils ne peuvent pas ou ne souhaitent pas utiliser»

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This