Crèches : et de trois pour Jules et Rose

Avec cette troisième ouverture, les Guesdon poursuivent leur développement. Les micro-crèches emploient onze personnes dont les deux gérants. Une quarantaine de familles déposent leurs enfants dans les deux premières structures.

L’achat et l’aménagement de « Jules et Rose 3 » est un coût important pour le couple (0,5 M€) dont le concept de crèche haut de gamme a trouvé son public, essentiellement à Colmar et dans le Ried. « Nos projets sont 100 % privés », rappelle Marie Guesdon. « Nous ne bénéficions d’aucune subvention. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.