Crèches : les familles vont-elle devoir payer plus ?

Dans une note interne de la direction des politiques familiales et sociales, on apprend que la Cnaf prévoirait d’augmenter de 2% par an, pendant cinq ans, le reste à charge (RAC) des , soit le coût par mois pour la garde d’un enfant de moins de 3 ans à plein temps. Pour une famille monoparentale au Smic (1.149 euros par mois), cela équivaut à 2 euros par mois la première année, puis 10 euros quatre ans plus tard, soit 120 euros à l’année pour une place en , calcule « l’Humanité ».

Pour épargner les familles les plus défavorisées, la Cnaf devrait fixer un seuil de revenus à partir duquel les augmentations seront effectives. Ainsi, les ménages touchant moins de 1,2 Smic devraient être épargnés par la hausse du prix d’une place en crèche. D’après « l’Humanité », cette augmentation du RAC devrait permettre à la Cnaf d’économiser 115 millions d’euros.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.