Dans les crèches et les haltes garderies de Cannes, « on court même après le papier toilettes » pour désendetter la Ville – Nice-Matin

Ils souhaitent, évidemment, garder leur anonymat. « Par crainte de représailles administratives ». Mais deux agents ont tenu à témoigner de leurs conditions de travail, « de plus en plus dégradées » selon eux.
« Dans les crèches et haltes garderies, on nous place beaucoup plus d’enfants qu’auparavant, il faut remplir, remplir, remplir tout le temps, d’autant plus que la Ville touche des subventions de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pour chaque enfant, souligne cette auxiliaire-puéricultrice. Pendant les vacances, c’est très dur de faire face. De plus en plus de filles tombent malades, l’une d’elles est même décédée récemment d’une rupture d’anévrisme, à 59 ans. Depuis 2002, ça devient de plus en plus dur… »

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.