Diagnostic, scolarisation, emploi… : ce que prévoit le nouveau « plan autisme » du gouvernement

Plus précisément, le gouvernement entend former et sensibiliser les médecins généralistes, pédiatres et personnels de la et de l’école. Car si les auxiliaires de vie scolaire (AVS) reçoivent une formation de 60 heures, ils/elles n’ont ni connaissance du handicap, ni diplômes préalables. L’inculture autour de cette maladie demeure entière, ce qui rend difficile l’insertion des enfants.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This