« Diplômer les femmes juste parce qu’elles sont mamans, c’est retourner un siècle en arrière »

Delphine Chabert, secrétaire politique de la Ligue des , estime que c’est « typiquement une fausse bonne idée« .

Et ce pour 3 raisons : « La première, c’est qu’on suppose que parce que vous avez eu des enfants, vous êtes douée pour vous occuper de tous les enfants. Eh bien non, il y a une vraie différence entre s’occuper des siens et des autres, croyez-moi j’en connais quelque chose« .

« Le plus dérangeant avec tout ça, c’est que ce projet repose sur une vieille idée qui voudrait que les femmes soient dotées d’une fonction maternelle qui serait naturelle. Mais ce n’est pas le cas. On confond là une capacité biologique de porter des enfants, celui des femmes, un statut, celui des mères, qui s’apprend, comme celui des hommes et des pères, et un métier, puéricultrice ou puériculteur, qui exige une formation. »

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This