Edition de Thionville Hayange | Val de fensch : une semaine de questions, de rires et de découvertes

Pour se détendre, en marge de ces profondes interrogations, plusieurs temps plus ludiques auront lieu, à commencer par un concert gratuit donné à Nilvange : Je me réveille. C’est un spectacle spécifiquement conçu pour les plus jeunes (0-3 ans), musical et sensoriel. «  C’est très interactif, avec des jeux de lumière, vraiment adapté avec des sons très doux , explique Juliette Meyer, responsable de l’action culturelle du Gueulard +. C’est joué dans la fosse, les enfants et leurs sont assis par terre, c’est très intimiste  ». Attention toutefois, le nombre de places est limité. Réservation impérative.

Autre évidence remise en question : qu’est-ce qu’un enfant sage ? Une conférence risque d’interpeller nombre de parents, en s’interrogeant : Avoir des enfants sages, est-ce un bon projet ? Pas évident, en fait. «  Est-ce vraiment ce que l’on veut ? demande Carla Lambour. Comment peut-on trouver un juste milieu et aider l’enfant à trouver ses capacités tout en ayant des limites ?  » Il n’y aura sans doute jamais de consensus sur la question, mais l’échange s’annonce passionnant.

Concrètement, les difficultés de compréhension avec un nouveau-né peuvent créer des situations complexe à gérer pour les adultes. D’où une conférence prévue sur la communication gestuelle associée à la parole… Sous une autre forme, un one woman show aborde l’épineuse question des mots, leur puissance et leur impact sur un enfant. C’est humoristique, assez décalé, et surtout cela amène à réfléchir. Dans un tout autre genre, une exposition permet de se rendre compte des dangers domestiques en pénétrant dans une cuisine géante, où l’adulte déambule à la même échelle qu’un enfant chez lui.

Le fil conducteur cette année est la bienveillance. La thématique semble résonner comme une évidence, pour autant, elle n’empêche pas de s’interroger. «  L’on peut donner des billes aux professionnels et aux adultes pour être dans une attitude encore plus bienveillante au quotidien  », estime Carla Lambour. S’il existe bien une certitude, c’est que l’absence de bienveillance peut avoir des répercussions à long terme et provoquer des troubles à l’âge adulte.

Les jeunes enfants seront au centre des préoccupations de la communauté d’agglomération du Val de Fensch durant la semaine du 19 au 25 novembre. Plusieurs spectacles, animations, ateliers et conférences sont programmés dans plusieurs villes de la vallée. La première édition de cette Semaine de la avait été une réussite l’an dernier, d’où cette nouvelle programmation. «  L’objectif est de s’ouvrir aux parents et aux professionnels, leur faire découvrir la richesse des actions et de l’offre pour la petite enfance sur le territoire  », cadre Carla Lambour, vice-présidente du Val de Fensch.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.