Emplois aidés : crèches en danger – 23/10/2017 – ladepeche.fr

La fin annoncée, par le gouvernement, des contrats aidés met en grandes difficultés les 122 crèches associatives de Haute-Garonne. Si rien n’est fait, certaines structures vont devoir mettre la clef sous la porte…

«Tout le monde sait que la situation est explosive, mais les mairies, le conseil départemental et la caisse d’allocations familiales se regardent en chien de faïence en se demandant qui va bouger. Or il y a urgence, il faut trouver une solution rapide» ! Sébastien Mathieu, le président du collectif des associations (CAPE 31) est inquiet et en colère. La fin annoncée du financement des emplois aidés, au début de l’été, met en grandes difficultés les 122 crèches associatives agréées de la Haute-Garonne qui fonctionnent avec nombre de ces contrats.» Au fil des années, nos subventions se sont rétrécies et nous avons eu de plus en plus recours à ces emplois aidés, qui peuvent représenter jusqu’au quart du personnel dans certaines structures, souligne-t-il. Là, c’est un retour à la case départ. Quoi qu’il arrive, on ne peut plus recruter. Si on embauche des personnes sous contrat classique, on n’aura pas les moyens de les payer».

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.