« Un enfant qui tombe à vélo court moins de risques qu’un enfant qui reste devant la télévision »

Ces directives canadiennes sont-elles nécessaires en France aujourd’hui ? « Oui », répond le pédiatre François-Marie Caron au micro de Mathieu Vidard dans La Tête au carré.

Le médecin constate :

Le bébé est dans son transat ou sa poussette ; on doit dire aux qu’il faut le mettre sur son tableau d’éveil !

Un enfant qui bouge peu, c’est aussi très probablement un adulte qui bougera peu. François Carré est cardiologue ; il a écrit Danger sédentarité (2014). Il fait ce constat alarmant :

Je pense qu’on va perdre une génération, c’est-à-dire qu’il y a une génération qui va vivre moins longtemps que ses parents.

 

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This