Essonne : le département débloque 100 000 € pour la crèche de la maison d’arrêt – Le Parisien

C’est une « innovation sociale » inédite en France. La microcrèche de 10 places ouvrira en septembre à Fleury-Mérogis, plus vaste prison d’Europe. Son fonctionnement sera financé par la CAF et le conseil départemental, qui a voté à l’unanimité une convention de partenariat lundi dernier.
Ils ont moins de 18 mois et vivent derrière les barreaux car leurs mamans sont incarcérées. A partir de septembre, ces bébés seront pris en charge par une microcrèche installée au cœur de la maison d’arrêt pour femmes (MAF) de Fleury-Mérogis, la plus grande prison d’Europe. Une innovation « unique en France », qui avait été annoncée en mars dernier. Le conseil départemental a voté ce lundi l’approbation de la convention qui la lie pour 3 ans avec l’établissement pénitentiaire et le centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Fleury. Entre 2018 et 2020, il va allouer 100 000 € par an pour le fonctionnement de cette structure d’une capacité de 10 places.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.