Financement des crèches : les maires posent leurs conditions

Aucun objectif quantitatif n’a encore été fixé et, en matière de création de places, le bilan de la précédente COG est médiocre. « S’il n’a pas été catastrophique, c’est grâce aux microcrèches financées par le biais de la Paje, convient Elisabeth Laithier, présidente de la commission de l’AMF. Ce qui ne nous convient pas forcément car cet n’est pas accessible à tous les publics », regrette-t-elle. Pour l’AMF, l’explication de ces résultats est simple : les objectifs étaient « totalement utopiques » au départ. « Nous n’avons jamais été consultés ! s’emporte l’élue. Or aujourd’hui, nous ne pouvons plus nous permettre d’avoir une ambition échevelée. Car si les objectifs ne sont pas tenus, cela revient dans la figure du maire comme un boomerang ! »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.