Finistère : la colère des salariés du monde du handicap et de la protection de l’enfance | Côté Brest

Don Bosco a reçu des masques de ses financeurs pour ces deux domaines. En revanche, rien pour ses crèches. Trois sur 14 sont toujours ouvertes (à Brest, Plougastel et Morlaix). Cette situation fait bondir Mirelle Keromnès, déléguée syndicale CFDT de l’UES (qui réunit l’association Don Bosco, le GIE du Leck, la SCIC Assiette Coopérative et la SCIC Enjeux d’Enfance)) :Dans les crèches, nous accueillons les enfants des soignants. Le risque de propagation du virus est donc plus important qu’ailleurs. Et nos personnels ne sont pas protégés ! C’est incroyable qu’ils ne soient pas considérés comme prioritaires.Ces personnels et les directions des crèches ont réussi à trouver des masques à droite et à gauche.

Source : Finistère : la colère des salariés du monde du handicap et de la protection de l’enfance | Côté Brest

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This