France | Crèches : les familles devront-elles payer plus ?

Le parcours des Bleus en Coupe du Monde a éclipsé les vraies raisons du report à la rentrée de la présentation du plan pauvreté : si la demi-finale de l’équipe de France a joué un rôle, la décision de reporter l’échéance est surtout due à l’absence de signature de la convention 2018-2022 entre l’Etat et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). Or, le contenu de cette dernière pourrait bien être explosif.

Les administrateurs de la Cnaf doivent valider le texte ce mercredi, selon L’Obs. Or, L’Humanité affirme avoir eu accès à des documents internes et, s’il semble que la nouvelle convention prévoit la création de 30 000 places en , il se pourrait également qu’il mette davantage à contribution les et les collectivités locales.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.