Gardes d’enfant, le boom des microcrèches se confirme – La Croix

Le rapport 2017 de l’Observatoire national de la petite enfance publié mercredi 24 janvier souligne que les 1970 microcrèches accueillent 28 000 enfants de moins de 6 ans, soit huit fois plus qu’en 2010.

(…)

Le frein financier

Reste la question financière. Et c’est là que le bât blesse. En effet, le coût de la microcrèche est un réel frein pour les familles les moins aisées. « Le taux de satisfaction passe de 58 % pour les plus bas revenus à 71 % parmi les familles les plus aisées. Un résultat qui laisse entrevoir les prémices d’une insatisfaction concernant le coût des crèches », conclut la Cnaf.

En effet, ces microcrèches coûtent cher. Pour un accueil à temps plein, le reste à charge des familles s’élève à 562 € mensuels. Pour un temps partiel (entre 20 et 30 heures par semaine), il est de 207 € mensuels.

Les familles les plus modestes n’ont donc pas recours aux microcrèches.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This