Grandes manœuvres autour de la petite enfance et de la scolarisation avant 6 ans : attention danger ! | UFAL

 

L’UFAL n’est pas dupe de ce qui se trame. De par son implication et son expertise dans la politique familiale et la défense de l’École républicaine, elle est particulièrement bien placée pour comprendre la logique des grandes manœuvres qui se déroulent au fil des projets de loi du Gouvernement.

En conséquence, l’UFAL demande :

  • le retrait par le Sénat et en seconde lecture à l’Assemblée nationale de l’amendement autorisant une dérogation pour les jardins d’enfants à délivrer l’instruction obligatoire ;
  • l’exemption du « forfait d’externat » payable par les communes et prévu par loi anti-laïque de 1959, dite « loi Debré », pour l’école maternelle ;
  • la garantie que les mesures qui vont être prises par ordonnance pour développer l’accueil des jeunes enfants n’abaisseront pas le taux d’encadrement et la qualification requise pour les professionnels, et n’empiéteront pas sur les prérogatives de l’Éducation nationale.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.