Hébécourt : le maire menace de bloquer une route pour sauver la crèche de sa commune

Il menace de bloquer la D1001 si aucune solution ne lui est proposée. Dominique Hesdin, le maire d’Hébécourt se dit prêt à passer à l’action pour protester contre la suppression de contrats aidés au sein de la de sa commune. Elle accueille plus de cinquante enfants qui viennent des communes alentours. Une structure qui fonctionne grâce à sept fonctionnaires, à deux salariés en CDD et à cinq contrats aidés. Mais quatre de ces contrats financés par l’Etat n’ont pas été renouvelés, selon Dominique Hesdin. Un vrai problème pour le maire : «On ne peut pas laisser mourir cette structure. Elle est indispensable : que feraient nos sans moyens de garde, ici, en zone rurale ? On a une demande considérable et toujours des familles en attente. Nous ne pouvons vraiment pas nous passer de cette crèche. » 

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Une réflexion sur “Hébécourt : le maire menace de bloquer une route pour sauver la crèche de sa commune

  • 15 janvier 2018 à 22 h 20 min
    Permalien

    Comment peut-on en arriver à ouvrir une crèche avec à la base 5 contrats aidés sur 14 agents ??? Un tiers, voire la moitié du personnel en très grande précarité puisqu’il faut y rajouter 2 CDD ???!!!! Et encore on ne sait même pas si ce sont des temps pleins, si tout le monde est auprès des enfants et rien n’est dit sur le taux de diplômés derrière ce curieux effectif… De telles situations me laissent sans voix.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This