Isabelle Sancerni : « Nous veillerons à ce que les modes de garde restent accessibles » – La Croix

La Croix : Quels sont les points forts de la branche famille pour les cinq années qui viennent ?

Isabelle Sancerni : Tout d’abord, nous avons réussi à maintenir notre niveau d’aide aux familles malgré la contrainte budgétaire très forte. Concrètement, en effet, 30 000 places de crèche et 1 000 relais d’assistantes maternelles seront créés, ainsi que 500 000 places d’accueil de loisirs supplémentaire, destinées à accompagner le retour à la semaine de 4 jours dans les écoles.

Au total, le soutien à la petite enfance reste une priorité forte, et représentera 425 millions d’euros sur les 600 millions d’euros supplémentaires accordés jusqu’à 2022. Ceci nous apparaît, en effet, être une nécessité absolue pour aider à la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle et aussi pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales. Deux aides financières sont d’ailleurs mises en place afin de favoriser la création de crèches dans les quartiers prioritaires et de favoriser la mixité sociale.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.