Jardins d’enfants : la Ville de Paris monte au créneau | Les pros de la petite enfance

 Après avoir énuméré tous les avantages de ces structures d’accueil, véritable alternative à l’école maternelle, rappelé l’engagement financier de la ville (3,24 millions d’euros) pour leur rénovation et insisté sur la menace que l’instruction obligatoire à 3 ans fait peser sur eux, sur proposition de Patrick Bloche, maire adjoint, au nom de l’Exécutif, le conseil de Paris , à l’issue de ces séances du 1, 2, 3 et 4 avril, a émis le vœu que :

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.