Je suis assistante maternelle et je me sens abandonnée

Le truc, c’est que voilà, au quotidien, t’es seule. Avec les problèmes que tu rencontres je veux dire. Parce que pour en parler à ta puéricultrice, il faut tout de même que tu aies de bonnes raisons, tu ne vas pas l’appeler juste pour te plaindre que Simone arrive toujours en retard ou que Bernardino arrive toujours avec du caca pleins le dos et que bon, comme en plus il arrive toujours juste avant les départs pour l’école, tu arrives toi, toujours en retard à l’école pour lui avoir nettoyé son caca, avant de partir. Non. Ce serait trop bête de la déranger pour ça. Sachant qu’en plus, ici, pour avoir ta puéricultrice au téléphone, il faut faire 300 numéros, qu’elle soit disponible et pour obtenir un rendez vous, ça peut prendre des jours et des jours. Bref, si c’est « urgent », t’es dans le caca. (Encore!)

 

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This