La crèche  » Vanille et Chocolat  » retrouve confiance en l’avenir : Chalabre

Membre de la CCAPE 11 (collectif des crèches associatives de la de l’Aude), Vanille et Chocolat peut mutualiser ses actions, ses achats, et bénéficier des services d’un cabinet comptable commun, qu’elle partage avec sept autres crèches.

Comme le souligne Myriam Torres, « La réactivité et l’accompagnement constant de chacun, dans le cadre du partenariat avec Communauté des communes des Pyrénées Audoises, conseil général, mairie de Chalabre et diverses communes du canton, et la convention signée avec la CAF, permettent à la d’assurer efficacement sa mission de service public ».

Il aura fallu le soutien de l’équipe éducative, « qui a su réagir aux changements imposés », et la multiplication des contacts auprès des collectivités, pour que soit maintenu un service d’ qui donne entière satisfaction depuis 1995, année de sa création.

Songeurs devant leur goûter, les pensionnaires de la crèche halte-garderie avaient le cœur un peu lourd en ce vendredi 8 août. Il était en effet l’heure de partir en vacances, au terme d’une année riche en activités et en rencontres. Avec une prolongation exceptionnelle durant la première semaine d’août, « Vanille et Chocolat » a signé une première, révélatrice de la très bonne santé de cette structure associative (fréquentation en hausse, notamment de mai à juillet, 82 %). Grâce à l’implication permanente d’un bureau soudé aux côtés de Myriam Torres, présidente, et de Martine Raynaud directrice de l’établissement, le spectre d’une menace de cessation de paiement, évoquée lors de l’assemblée générale du printemps 2013, semble désormais écarté.

Bonjour et bienvenue sur cet espace d’informations et d’échanges, offert aux amoureux du pays chalabrais. Qu’ils aient conservé le privilège de vivre en Kercorb, ou bien qu’ils aient « émigré » sous des latitudes parfois lointaines, ils trouveront ici le reflet du quotidien de leur cité, tournée vers les Petites Pyrénées. Depuis les premiers jours de 1993, je m’attache à suivre au plus près la vie des Chalabrois et de la « Prima Kercorbis Civitas ». Un exercice auquel je me prête avec la passion que l’on peut vouer à son village natal, et avec le précieux concours des animateurs d’un tissu associatif riche. Bonne lecture à toutes et à tous, l’info continue.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.