La FNEJE alerte sur les projets de réforme du cadre réglementaire des EAJE

C’est par un communiqué publié dimanche 23 décembre 2018 sur sa page Facebook et sur son site, que la FNEJE (Fédération Nationale des Educateurs.trices de Jeunes Enfants) a souhaité alerter les professionnels de la petite enfance sur les projets de réforme à venir sur le cadre réglementaire (Code de la Santé Publique).
En effet, comme elle le rappelle, la loi ESSOC et son article 50 parue en août 2018 permet au gouvernement de légiférer par ordonnance sur une période de 18 mois pour prendre « toute mesure relevant du domaine de la loi afin de faciliter l’implantation, le développement et le maintien de modes d’accueil de la petite enfance ».

La FNEJE indique prendre part à un groupe de travail dans ce cadre. Elle précise qu’elle doit se battre actuellement pour la qualité de l’accueil et les conditions de travail des professionnels.elles de la petite enfance sans en préciser plus les tenants et les aboutissants des enjeux en cours. Elle finit son communiqué en faisant appel aux professionnels du secteur à la soutenir afin qu’elle puisse porter leurs voix.

Cette annonce semble assez alarmante et laisse entendre que le secteur de la petite enfance va à nouveau être bousculé en 2019 comme ce fut déjà le cas en 2010, quand le gouvernement de l’époque, par sa secrétaire d’Etat à la Famille, Nadine Morano, avait fait paraître un décret toujours décrié, promis d’être abrogé en 2013 mais toujours en vigueur. Il avait alors engendré une mobilisation du secteur par la création d’un collectif « Pas de bébés à la consigne!« .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.