La « méthode Fröbel » : comprendre la nature de l’enfant par le jeu

À la fin du XVIIIe siècle, les penseurs romantiques allemands s’interrogent sur la valeur éducative du jeu. Ils s’inspirent principalement de Jean-Jacques Rousseau et de sa vision théorique de l’éducation de l’enfant. Le pédagogue allemand Friedrich Fröbel est l’un des premiers à donner une fonction pédagogique au jeu au sein des Kindergarten (les jardins d’enfants). Selon lui, si l’enfant n’est pas capable de lire ou d’écrire, l’apprentissage doit passer par un autre moyen comme la discussion, le jeu ou les travaux manuels. Fröbel a développé des matériels pédagogiques comme des blocs de construction géométriques et des activités pour enseigner aux enfants les formes et les relations trouvées dans la nature. Pour lui le jeu est « naturel », c’est à l’enfant de décider de la fonction d’un jeu.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.