L’accueil petite enfance « au milieu du gué »

 

 

 

Lors du Congrès des maires, à la veille de la négociation de la convention d’objectifs et de gestion 2018-2022 entre l’Etat et la Cnaf, le ministère des Solidarités et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées ont donné quelques pistes sur l’évolution du cadre national de l’ . Un chef de file – une collectivité, la CAF ou la MSA -, associé à une « conférence des financeurs », pourrait à l’avenir être désigné localement « pour piloter les décisions relatives à l’implantation, à l’autorisation et au financement » des lieux d’accueil. Ce que prévoit d’ailleurs le projet de loi « droit à l’erreur ». Alors qu’un nouveau directeur général de la Cnaf s’apprêtait à prendre ses fonctions, l’atelier a également permis aux élus et aux représentants de l’Etat de discuter du « bilan » de ces cinq dernières années.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This