L’AMF, l’Uniopss et les crèches privées demandent des aides exceptionnelles pour les EAJE

Dans une note commune, l’Association des maires de France, l’Uniopss et la Fédération française des entreprises de crèches demandent des mesures face aux difficultés que pose le reconfinement pour les établissements d’accueil du jeune enfant. Ceux-ci peuvent certes rester ouverts, mais leur activité chute. Les signataires demandent à la fois des clarifications et des aides comparables à celles mises en place lors du premier confinement.

Pour lire la suite : L’AMF, l’Uniopss et les crèches privées demandent des aides exceptionnelles pour les EAJE

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.