Le budget consacré à «Allô enfance en danger» rehaussé – Libération

Le 119, le numéro gratuit «Allô enfance en danger», géré par le Service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger (Snated), prévoyait mi-septembre dans un communiqué un déficit de 450 000 euros de ses comptes en 2019, en raison d’une baisse du budget annuel du Groupement d’intérêt public Enfance en danger (Giped), fixé par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), antenne du ministère des Affaires sociales.

La présidente du Giped, Michèle Berthy, a finalement annoncé ce vendredi que le montant du budget serait «rehaussé» cette année. Elle indique dans un communiqué que la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, l’a informée par courrier du «relèvement de la dotation de l’Etat à hauteur de l’enveloppe de 2017», plus importante que celle qui avait été dévolue en 2018 et de celle prévue pour 2019 de 7%, soit 321 000 euros de plus. Repasser au budget 2017 était la revendication de l’intersyndicale CGT-SUD-CFDT du Giped, qui s’inquiétait des éventuelles conséquences d’un maintien du budget 2018 : fin des contrats de renfort, suppression des écoutes de nuit… «Dans l’intérêt de tous, la protection de l’enfance et les enfants en danger ne doivent pas subir de coupes budgétaires», s’était alors indigné l’intersyndicale.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.