Le gouvernement s’engage à clarifier le rôle et les missions des Atsem

A noter que cette dernière, parmi ses huit suggestions, ne reprend pas deux recommandations-phares du CSFPT : la fixation d’un taux d’encadrement  (nombre d’agents par classe rapporté au nombre d’enfants) et la conduite d’une étude afin de réinterroger l’évolution du taux d’encadrement sur le temps périscolaire et le temps de repas.

Pour l’Iga et l’Igen, les employeurs ont aussi un rôle à jouer. C’est pourquoi elles préconisent l’élaboration d’un « document d’engagement » par l’Association des maires de France, la direction générale des collectivités locales et la direction générale de l’enseignement scolaire. Il aurait pour principal but de prévenir « les interprétations possiblement divergentes et parfois conflictuelles résultant de la double hiérarchie [mairie et Éducation nationale] » des Atsem.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.