L’école dès deux ans, un apprentissage précoce pour diminuer les inégalités sociales | La Dépêche de TAHITI

Augmenter le taux de scolarisation des élèves âgés de 2 ans pour la prochaine rentrée scolaire fait partie des objectifs du gouvernement qui a dévoilé mercredi les premiers axes de sont budget 2019.

Dans plusieurs communes de Tahiti et ses îles des maternelles ont commencé depuis 2015 à expérimenter une scolarisation précoce avec des classes dites « passerelle » ou STP (section des touts petits). Les classes passerelles peuvent accueillir les enfants dès l’âge de deux ans tandis que les STP accueillent les petits dès 2 ans et demi. Le gouvernement souhaite voir ces classes se développer car il constate qu’elle favorise particulièrement la réussite scolaire lorsqu’elle concerne des enfants dont les parents sont éloignés de la culture scolaire pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques. Cette première scolarisation précoce dans les zones ciblées et pour des publics repérés, permet ainsi de compenser les inégalités précoces.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.