Les bébés vivant dans des milieux bilingues sont plus attentifs, selon une étude | Radio Canada

Une étude indique que les bébés vivant dans un milieu où plus d’une langue est utilisée sont plus attentifs que les nourrissons qui n’entendent qu’une seule langue.

Des chercheurs de l’Université York, à Toronto, estiment que cet avantage en matière d’attention peut se manifester dès l’âge de six mois, et pourrait générer des avantages cognitifs à long terme.

La recherche a mesuré les mouvements oculaires des bébés pour évaluer leur attention et leur apprentissage. La moitié des enfants étudiés étaient élevés dans un environnement unilingue, tandis que l’autre moitié entendait deux langues à la maison.

Des images ont été montrées aux bébés alors qu’ils se trouvaient dans un berceau équipé d’une caméra et d’un écran. Leurs mouvements oculaires ont été suivis pendant qu’ils regardaient des images apparaître au-dessus d’eux dans différentes zones de l’écran.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.