Les crèches vont recevoir des bonus annuels si elles favorisent l’accueil des enfants pauvres

Les crèches vont recevoir un financement « bonus » pouvant aller jusqu’à 3.100 euros par place et par an si elles s’ouvrent d’avantage à des enfants issus de pauvres, en vertu d’une convention signée jeudi par la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn.

Ce dispositif, qui « n’existait pas auparavant », vise à développer l’ en crèches de jeunes enfants issus de familles en situation de précarité, et contribuer à ce qu’ils ne soient pas « assignés » à rester dans la pauvreté, a expliqué la ministre. La mesure fait partie du Plan de lutte contre la pauvreté, dont le gouvernement a retardé l’annonce à la rentrée.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.