Les schémas des services aux familles évalués | Lassmat.fr

Le très lent déploiement des schémas départementaux des services aux familles était un signe de leur complexité. L’évaluation qui vient d’être publiée par la CNAF confirme leur difficulté à atteindre leurs objectifs : soutenir la parentalité, lutter contre les inégalités d’accès territoriales et sociales aux services, réformer la gouvernance de la petite-enfance et de la parentalité avec une meilleure coordination des acteurs.

Cette première évaluation porte sur neuf départements, qui figurent parmi les 19 départements engagés dès le départ dans la préfiguration des schémas. Ces derniers sont aujourd’hui au nombre de 93.

L’objectif de décloisonnement des politiques « petite enfance et parentalité » n’est pas atteint. Certains acteurs priorisent la parentalité au détriment de la petite enfance et « les dispositifs de gouvernance sont encore le plus souvent cloisonnés entre les deux domaines politiques et les actions distinctes » relève le document.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.