Les souvenirs de la petite enfance ne sont jamais perdus, explique Michel Cymes

La mémoire et notamment la restituions des souvenirs de la petite enfance est un sujet passionnant que la recherche n’a pas fini d’explorer. D’ailleurs, elle donne lieu à des expériences qui nous en apprennent régulièrement un peu plus sur les capacités du cerveau.Les souvenirs les plus anciens ne remontent pas avant l’âge de 6 ans maximum. En ce qui concerne la période des premiers pas, des premiers mots, c’est le trou noir. On appelle ça l’amnésie infantile. Mais ces souvenirs ne sont pas définitivement perdus. Ce n’est pas parce qu’ils ne remontent pas à la surface qu’ils ont disparu.

Source : Les souvenirs de la petite enfance ne sont jamais perdus, explique Michel Cymes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.