Les tout-petits aussi affectés par les effets de la COVID-19

Stress chez les femmes enceintes, isolement à la maison sans les grands-parents et la famille élargie, précarité financière des familles… Les effets collatéraux de la pandémie sur les enfants en âge préscolaire sont nombreux, et il faut s’en soucier pour défendre ces petits qui ne peuvent pour la plupart pas s’exprimer, a souligné Élise Bonneville, directrice du Collectif petite enfance et porte-parole de la Grande semaine des tout-petits.« Pour les tout-petits, c’est une période de grands développements, où ils doivent avoir une multitude de potentiels pour pouvoir se développer », a-t-elle soutenu en entrevue téléphonique.

Pour lire la suite : Les tout-petits aussi affectés par les effets de la COVID-19

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.