L’obésité guette les tout-petits | Le Devoir

Le tiers des enfants de 3 à 5 ans fait de l’embonpoint ou est à risque d’en faire, une nouvelle donnée qui préoccupe grandement l’Observatoire des tout-petits, qui a compilé ces chiffres, de même que les autorités de santé publique.

« La question de l’obésité et de l’activité physique chez les tout-petits constitue une préoccupation importante », écrit l’Observatoire des tout-petits dans son portrait 2017 publié mardi. Le document précise qu’en 2012-2015, un enfant de 36 à 60 mois sur trois était « à risque d’embonpoint, faisait de l’embonpoint ou était obèse ». Cela représente environ 58 000 enfants au Québec.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.